L'éducation en Grèce antique

A Athènes

Les Garçons

Leur éducation est très importante:

Ils vont à l'école à partir de 7 ans, les plus pauvres n'y vont que jusqu'à 14 ans. Les riches, eux, poursuivent de plus longues études.

Les lois sont sévères:

A 18 ans ils doivent faire deux ans de service militaire, et ils sont inscrits sur les registres de l'Ecclésia (assemblée).

Dès qu'un enfant comprend ce qu'on dit, sa nourrice, sa mère, l'esclave qui s'occupe de lui et son père lui-même s'appliquent à en faire un enfant accompli, prenant occasion de chaque fait, de chaque parole pour lui donner une leçon, lui expliquer que telle chose est juste, telle autre injuste, belle ou laide, pieuse ou impie, et lui dire: "Fais ceci; ne fais pas cela." S'il obéit de bon coeur, c'est très bien : sinon, comme un morceau de bois qu'on tord, qu'on courbe, on le redresse par des menaces et des coups. Après cela, on l'envoie à des maîtres que l'on charge de veiller à la bonne tenue des enfants beaucoup plus qu'à l'étude des lettres et de la cithare. Les maîtres y veillent et, lorsque les enfants apprennent leurs lettres et sont en passe de comprendre ce qui est écrit, on leur donne à lire sur leurs bancs et on les force à apprendre par coeur des vers de bons poètes, dans lesquels il y a beaucoup d'exhortations, beaucoup de récits, des éloges, des panégyriques d'hommes valeureux du temps passé, afin que l'enfant pris d'émulation les imite et aspire à leur ressembler.

Platon
haut de page

Les Filles

Leur vie est protégée:

haut de page

Les épouses

haut de page

A Sparte

Le corps est primordial. Les soldats sont des hommes sains et forts. Si le nouveau-né est faible on le laisse mourir.
L'enseignement se résume principalement à l'éducation physique (athlétisme, danse, maniement des armes, …pour peu de poésie, de littérature, …). Il forme de futurs guerriers.

Les garçons

Leur éducation est très dure. A 7 ans ils partent en casernes:

haut de page

Les filles

Elles sont éduquées dans le même respect: gym, danse, chant, musique, …
Elles participent aux compétitions d'athlétisme, car plus la mère est athlétique mieux l'enfant se porte.

haut de page

 

La maison grecque | Alimentation | La médecine grecque | L'éducation | Les vases & leurs fonctions | La femme | Démocratie | Schéma: organisation de la cité | La monnaie | Le commerce & les colonies | Le théâtre | Les Jeux Olympiques | Socrate | Alexandre le Grand | Lysias | Les dieux grecs | Delphes | Les temples | Les troupes | La guerre de Troie | La Crète | Sparte | Mycènes | L'Acropole | Chypre | Art | Hypatia | Alexandrie | Le Christianisme | Glossaire | Chronologie | Liens | Accueil

Vous êtes le visiteur depuis le jeudi 10 février 2005

© 2005 - Tous droits réservés
Si vous souhaitez reproduire partiellement ce site, merci de mentionner ce site en source :)